Contact:
+48 533 336 141*

*Prix selon le tarif de l’opérateur
Vous avez des questions à poser ?

Formulaire de contact

Guide

Bien choisir

Les fenêtres sont les produits qui ont une très longue durée de vie. Elles sont habituellement achetées pour une utilisation de 30 à 40 ans, et à remplacement, il est nécessaire de réaliser les travaux de rénovation avancés. Cet investissement ne peut pas donner lieu aux erreurs et aux corrections. Vous ne devez choisir qu'une seule fois mais bien. Toutefois la sélection du système optimal des profilés est une tâche compliquée - difficile même pour les professionnels. Sur le marché, un investisseur rencontre les informations sur les avantages et les défauts des différents systèmes qu'il est impossible de vérifier et qui sont souvent contradictoires et incomparables. Ce sont avant tout les informations purement marketing et parfois elles induisent en erreur d'une manière préméditée. En outre, il est pratiquement impossible de vérifier les caractéristiques des profilés utilisés pour la fabrication de la fenêtre. Comment peut-on donc se débrouiller dans une situation pareille ?

Transmission thermique

Une basse consommation d'énergie est un des sujets préférés lors des discussions entre les investisseurs et les vendeurs des fenêtres.
Nous essayerons d'expliquer ce que c'est le coefficient de transmission thermique et à quoi les investisseurs peuvent-ils utiliser ce savoir ainsi que d'où il vient dans chaque fenêtre.
En premier lieu, nous expliquerons ce que c'est le coefficient de transmission thermique.
Le plus simple est de le présenter comme valeur qui définit la quantité de chaleur perdue sur un mètre carré de la fenêtre dans les conditions bien définies lorsque la différence entre le milieu extérieur et intérieur est de 1 * K (1°C). L'unité du coefficient de transmission thermique est W/m2 *K.
Moins grand le coefficient de transmission thermique Uw exprimé en W/m2 * K et défini lors des études d'une structure de la fenêtre bien précise, meilleure la protection contre les pertes de chaleur indésirables.

Selon les dispositions en vigueur, la valeur maximale du coefficient de transmission thermique Uw pour les fenêtres des bâtiments habitables doit être de :
- bâtiments pour lesquels le permis de construire a été délivré avant le 31/12/2008
Uw <  -2,6 W/m2 * K
- bâtiments pour lesquels le permis de construire a été délivré après le 01/01/2009 r
Uw <  -1,7 W/m2 * K


Nous savons déjà ce que c'est le coefficient de transmission thermique, nous connaissons ses valeurs admissibles pour les fenêtres. Maintenant il faut passer à la question la plus importante. Cela vaut la peine de dépenser plus pour chaque 0,1 de ce coefficient, d'approfondir le savoir sur le vitrage, les chambres, etc. ?
En pratique, le coefficient de transmission thermique permet aux investisseurs avant tout de répondre à la question si une fenêtre avec un coefficient de transmission thermique bien précis et avec une surface bien défini pendant un temps défini et pour une différence des températures extérieure et intérieure bien définie sera une protection efficace contre les pertes d'énergie utilisée pour chauffer les locaux.
Compte tenu du prix actuel d'1 kWh d'énergie, il est très facile de calculer combien d'argent de l'investisseur ne passera-t-il pas par la fenêtre sans aucun but.
Par amusement et pour faire comprendre aux investisseurs l'essentiel du sujet, nous allons calculer l'impact de 0.1 de coefficient Uw sur les portefeuilles des investisseurs, soit combien peut-on économiser pour chaque 0.1 de coefficient Uw pour lequel il faut payer les montants importants.


Supposons que le coefficient de transmission thermique de votre fenêtre est de Uw = 0,1 W/m2*K, sa surface est d'1 m2, la différence des températures moyennes entre l'extérieur et l'intérieur sera de 20 °C pendant toute la saison de chauffage celle-ci étant de 4800 heures et le prix d'1 kWh d'énergie étant de 0,45 PLN.
La quantité d'énergie W = 0,1*1*20*4800 = 9600 = 9,6 kWh = 9,6*0,45 = 4,32 PLN
Ce calcule montre la valeur gagnée par l'investisseur en luttant pour... 0,1 W/m2*K pour chaque 1 m2 de la fenêtre dans les conditions prévues ci-dessus. On dirait que 4,32 PLN est un montant ridicule !
Mais attention, vous avez tiré vos conclusions trop vite.
Nous avons fait les calculs uniquement pour 0,1, et si l'on réduit le coefficient encore de 0,5 ?
Et la surface des fenêtres ?
Dans un logement moyen de trois pièces, la surface des fenêtres est de 13 m2, et dans une maison individuelle d'environ 25 m2 !


La réduction du coefficient de transmission thermique de 0,1 pour 13 m2 des fenêtres donnera un gain de 56,16 PLN par an.
La réduction du coefficient de transmission thermique de 0,1 pour 25 m2 des fenêtres donnera un gain de 108 PLN par an.
Donc cher investisseur avec une petite maison, si vous décidez d'installer les fenêtres  avec un U=0,8 au lieu des fenêtres avec un U=1,7, vous payerez d'avantage pour les fenêtres mais chaque année vos factures de chauffage seront diminuées de 1000 PLN.


Nous souhaitons maintenant bons calcules aux investisseurs qui pensent à basse consommation d'énergie, réfléchissez-y et pensez si cela vaut la peine de lutter pour un Uw moins important pour vos fenêtres.